Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto

Nos conseils

Vous êtes ici : 
Filtrer les services :
Par espèce :
 Toutes les espèces
Par thème :
 Tous les thèmes
Nos conseils santé :
picto

Travaux d’été : vos stabulations sont vides, profitez-en !

Les étables se vident, c'est un peu plus calme sur le plan de l'affouragement, les cultures dérobées sont ensilées, les maïs attendent la chaleur, les génisses se préparent doucement à vêler, vous disposez peut être d'un peu de temps pour réfléchir à l'année écoulée et réaliser les petits travaux qui, sur le plan sanitaire, peuvent faire la différence.

picto

Aidez-le à lutter contre les parasites estivaux

En été, le cheval (tout comme son cavalier !) est fréquemment importuné par divers parasites, insectes volants surtout. Outre les répercussions possibles sur son comportement, certains insectes sont des vecteurs de maladies. D’autres peuvent avoir une action directe en colonisant des plaies par exemple. La lutte doit donc s’organiser !

picto

Morsures de serpent : comment réagir ?

En été, nos animaux de compagnie sont guettés par un danger bien saisonnier : les envenimations suite à une morsure de serpent. Les symptômes sont parfois spectaculaires avec un gonflement impressionnant sur le site de la morsure. Dans tous les cas, une réaction rapide s’impose.

picto

Voyager avec son animal de compagnie

Les départs en vacances sont faciles pour les chiens et chats habitués à voyager toute l’année ou capables de s’adapter très vite à des milieux nouveaux. Mais certains sont très stressés et il est intéressant de les y préparer à l'avance.

picto

Grands Troupeaux : Savoir utiliser les principaux indicateurs sanitaires

Même si l’œil de l’éleveur reste un gage de réussite quelle que soit la taille de l’élevage, le manager de grand troupeau doit aussi passer du temps devant l’écran de son ordinateur pour analyser les données individuelles et consulter les indicateurs de troupeau. Il doit ainsi utiliser quelques indicateurs faciles à repérer pour la surveillance de la productivité de son cheptel.

picto

Voyager avec son animal de compagnie

Les départs en vacances sont faciles pour les chiens et chats habitués à voyager toute l’année ou capables de s’adapter très vite à des milieux nouveaux. Mais certains sont très stressés et il est intéressant de les y préparer à l'avance.

picto

Comment réagir face à une alopécie ?

Un cheval qui perd ses poils, de façon localisée ou généralisée, c’est toujours inquiétant pour son propriétaire. La conduite à tenir dépend de l’origine de l’alopécie. La cause d’un tel phénomène est donc ce qu’il faut chercher en premier.

picto

Ration du cheval d’endurance

Le cheval d’endurance est un véritable athlète qui doit être capable de participer à des épreuves longues parfois de 160 km ou 200 km. Pour arriver à de telles performances, il doit recevoir une alimentation adaptée et spécialement étudiée pour son type d’épreuve.

picto

La vaccination du chat

La vaccination permet à l'organisme de résister à une agression virale ou bactérienne. A ce titre, elle fait partie des moyens préventifs qui doivent être mis en œuvre sur des organismes bien portants, avant toute contagion. C'est une sorte d'assurance contre un certain nombre de maladies. Il faut donc y songer lorsque, paradoxalement, tout va bien !

picto

Vermifugation : Pourquoi raisonner les traitements de vos bovins ?

Après celles des phytosanitaires et des antibiotiques, la diminution de l’utilisation des médicaments antiparasitaires s’inscrit logiquement dans le contexte global de réduction des intrants chimiques en agriculture et élevage, alimenté par une demande sociétale vers des pratiques plus respectueuses de la santé et de l’environnement.

picto

Le transport

Le transport est toujours une étape délicate pour un cheval. Pourtant, les équidés sont de plus en plus nombreux à voyager, que ce soit pour des raisons de reproduction, de compétition ou de santé. Quelques conseils sont utiles à connaître pour assurer le bon déroulement du transport.

picto

Vermifugation : Pourquoi raisonner les traitements de vos bovins ?

Après celles des phytosanitaires et des antibiotiques, la diminution de l’utilisation des médicaments antiparasitaires s’inscrit logiquement dans le contexte global de réduction des intrants chimiques en agriculture et élevage, alimenté par une demande sociétale vers des pratiques plus respectueuses de la santé et de l’environnement.

picto

Allergies saisonnières : y sont-ils sujets ?

Au printemps, la saison des pollens bat son plein et nombreuses sont les personnes à réagir parfois violemment à ces allergènes. Qu’en est-il de nos chiens et chats ?
Globalement, les allergies saisonnières aux pollens restent rares chez eux même si on note une exception pour les pollens de graminées.

picto

Prévenir et guérir le « gros nombril » du veau

Les maladies du nombril sont courantes chez le veau. Mal soignées, elles engendrent très souvent un retard de croissance et, dans le pire des cas, la mort de l’animal. Pour cette raison, l’état du nombril est systématiquement vérifié par les négociants qui achètent des veaux.

picto

Les phobies

Affections comportementales gênantes pour le cheval comme pour le cavalier, les phobies sont relativement fréquentes chez le cheval. Leur gestion passe par une désensibilisation vis-à-vis du stimulus anxiogène pour l’animal.

picto

La réanimation du chaton nouveau né

A la naissance, le chaton est particulièrement fragile car immature. Quand tout va bien, une intervention humaine n’est pas nécessaire et la chatte va assurer seule les premiers soins et l’entretien de ses chatons. Mais en cas de problème de mise bas, d’anomalie à la naissance ou de rejet maternel, il faut prendre le relai.

picto

Quelles questions se poser avant d’utiliser un antibiotique ?

Les résistances bactériennes aux antibiotiques sont un problème majeur de santé animale et de santé publique. Chacun doit se montrer vigilant au moment d’utiliser un antibiotique. Quelques questions simples vous permettront, sans bouleverser vos habitudes, de limiter très fortement le risque de contribuer à faire émerger des résistances.

picto

Engorgement des membres : un problème fréquent

L’engorgement des membres est un phénomène fréquent chez le cheval de sport et de loisir. Ses conséquences peuvent être gênantes pour l’animal et pour son utilisation. La prévention est possible.

picto

La signification du ronronnement

Le ronronnement du chat intrigue souvent les propriétaires car il peut survenir aussi bien à la faveur d’un comportement câlin et amical que chez un chat stressé. Décryptage de ce phénomène complexe.

picto

Les aliments complémentaires pour veaux non sevrés

Les aliments complémentaires destinés aux veaux non sevrés complètent les apports de la ration quotidienne en minéraux, oligoéléments et vitamines.
Depuis le 1er septembre 2013, la dénomination « aliments - complémentaire ou minéral - diététiques » remplace le terme de « supplément nutritionnel » et leur teneur en micronutriments ne doit pas dépasser les apports journaliers autorisés.

picto

Les aliments complémentaires pour veaux non sevrés

Les aliments complémentaires destinés aux veaux non sevrés complètent les apports de la ration quotidienne en minéraux, oligoéléments et vitamines.
Depuis le 1er septembre 2013, la dénomination « aliments - complémentaire ou minéral - diététiques » remplace le terme de « supplément nutritionnel » et leur teneur en micronutriments ne doit pas dépasser les apports journaliers autorisés.

picto

Les aliments complémentaires pour veaux non sevrés

Les aliments complémentaires destinés aux veaux non sevrés complètent les apports de la ration quotidienne en minéraux, oligoéléments et vitamines.
Depuis le 1er septembre 2013, la dénomination « aliments - complémentaire ou minéral - diététiques » remplace le terme de « supplément nutritionnel » et leur teneur en micronutriments ne doit pas dépasser les apports journaliers autorisés.

picto

Faites-vous le nécessaire pour vos déchets de soins en élevage ?

Les dispositifs de collecte des déchets de soins destinés aux éleveurs peuvent varier légèrement selon le département, entraînant parfois un peu de confusion. Ils sont néanmoins tous basés sur la même réglementation. En connaître les bases, simples, permet d’éviter les erreurs !

picto

Faut-il couvrir son cheval en hiver ?

Il ne nous viendrait pas à l’idée de sortir sans manteau en plein hiver mais est-ce la même chose pour nos équidés ? Le port de la couverture est en réalité à raisonner et ne s’impose pas obligatoirement en cas de baisse de températures.

picto

Gérer la période hivernale

L’hiver est une période parfois délicate pour nos animaux de compagnie qui ne sont pas tous égaux devant le froid. Quelques astuces sont utiles à connaître pour les aider à passer au mieux cette période.

picto

La retention placentaire chez la vache ou non délivrance

Chez la vache, la gestion par l’éleveur ou le vétérinaire de la rétention du placenta, encore appelée non délivrance, ne fait pas vraiment consensus.

picto

L'identification par puce électronique

Selon la loi du 6 juillet 1999, les chiens de plus de 4 mois, mais aussi tout animal cédé ou vendu, ou qui voyage à l’étranger, doit être identifié. En cas de disparition de votre animal, l’identification est le plus sûr moyen de le retrouver.

L’identification du chien consiste à attribuer à l’animal un numéro unique, sous forme d’une puce électronique ou (auparavant) d’un tatouage. Ce numéro unique fait référence à un fichier sur lequel sont portés son nom, sa description, ainsi que vos coordonnées, qu’il faut bien entendu penser à mettre à jour en cas de changement d’adresse. Désormais, tout animal identifié après le 3 juillet 2011 devra impérativement l’être par puce électronique, s’il est amené à passer une frontière quelle qu’elle soit au cours de sa vie. Les tatouages réalisés après le 3 juillet 2011 ne permettront plus aux animaux de voyager en dehors de France.

Un dur, un vrai, un tatoué !

Le tatouage consiste à écrire de manière indélébile au niveau de l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse un code d’identification (chiffres et lettres) au moyen d’une pince ou d’un dermographe. Ce code est répertorié dans un fichier centralisé. Mais le tatouage, effectué la plupart du temps sous anesthésie générale, peut s’effacer avec le temps, être difficile à lire (surtout sur un animal craintif ou agressif), ou encore être falsifié.

High tech

La puce électronique ou transpondeur est un tout petit cylindre de la forme et de la taille d’un grain de riz, inoffensif pour l’animal. La puce est placée en position sous-cutanée : elle ne peut pas être facilement ôtée ou falsifiée. L’implantation adoptée en France se situe dans le cou, sur le côté, en arrière de l’oreille gauche. Certains chiens identifiés à l’étranger peuvent l’être en région scapulaire (à l’arrière de la base du cou, entre les omoplates). La pose n’est pas douloureuse (injection sous-cutanée avec une grosse aiguille) et se fait sans anesthésie la plupart du temps.
Seul le vétérinaire est habilité à poser cette puce. Il possède un dispositif adapté et peut faire enregistrer le numéro unique correspondant à votre animal auprès de la société d’identification.
Un lecteur spécial permet de la lire à travers la peau : il suffit de passer ce lecteur à quelques centimètres du chien. Le code comporte 15 chiffres. Il permet l’identification du pays (250 pour la France), de l’espèce, et de l’individu grâce à 7 chiffres. Les transpondeurs pourront être lus par les vétérinaires, les refuges, la fourrière, voire la police, les mairies et les pompiers (s’ils sont équipés d’un lecteur).

Le fichier est international, le chien pourra être facilement identifié aux frontières et à l’étranger.

Désormais, tout animal identifié après le 3 juillet 2011 devra impérativement l’être par puce électronique, s’il est amené à passer une frontière quelle qu’elle soit au cours de sa vie. Les tatouages réalisés après le 3 juillet 2011 ne permettront plus aux animaux de voyager en dehors de France. Les tatouages réalisés avant le 3 juillet 2011 restent quant à eux pour le moment valables pour partir à l’étranger.

En pratique, si vous perdez ou trouvez un animal identifié par tatouage ou par puce électronique, vous avez la possibilité de vous connecter au site du fichier national d’identification des carnivores domestiques http://www.i-cad.fr, et suivre la procédure de déclaration. Vous pouvez aussi appeler le 0810.778.778.

Il existe également une application pour Androïd, Filalapat, qui facilite les démarches et permet de déclarer une perte, une récupération d’animal, ou consulter les annonces d’animaux trouvés ou perdus.

picto

Pourquoi traiter contre les puces et les tiques?

Les puces et les tiques constituent les principaux parasites externes qui menacent la santé de votre chien. Elles piquent pour prendre un repas de sang et assurer ainsi leur reproduction et leurs mues (tiques). Elles peuvent être à l’origine de maladies de la peau (ex. allergies liées aux puces) ou être un vecteur de maladies générales graves, parfois mortelles. Piroplasmose et maladie de Lyme sont les deux plus importantes maladies transmissibles aux chiens par les tiques en France.

Comme 95% de la population des puces vit dans l’environnement domestique du chien (appartement ou maison), celui-ci pourra très facilement être contaminé, et ce durant toute l’année. Les puces une fois sur l’animal peuvent provoquer démangeaisons et même une gêne considérable s’il est allergique aux piqûres de puces. Par ailleurs, si une puce infectée est avalée par le chien, celui-ci pourra contracter un ver plat digestif fréquent, Dipylidium caninum.

Le danger lié aux tiques pour le chien se situe plutôt à l’extérieur de l’habitation. Elles vivent dans des milieux variés tels que broussailles, forêts, jardins, parcs, vieux murs voire chenils… A l’affut en hauteur, comme à l’extrémité des herbes, la tique va se laisser tomber sur sa proie, se fixer puis se gorger de sang. C’est à l’occasion de ce repas qu’elle peut transmettre un ou plusieurs agents infectieux différents. Ce sont ces maladies dites vectorielles, parfois sévères et fatales, qui constituent la réelle menace des tiques pour le chien.

Dans la grande majorité des cas, même si l’animal ne sort pas ou peu, il est recommandé de traiter tous les animaux du foyer contre les puces, car la principale source est l’environnement domestique. Un traitement unique ne suffit pas. Il existe aujourd’hui des traitements efficaces et sûrs, de durée d’action plus ou moins longue, pour faciliter la protection régulière et continue du chien.
Pour les tiques, le chien peut en attraper presque toute l’année au cours de ses activités extérieures. Dans ce cas, il est important de le protéger avec un antiparasitaire actif également contre les tiques.

picto

Pourquoi vacciner mon chien?

Les chiens peuvent, comme les humains, contracter de nombreuses maladies infectieuses, dues à des agents pathogènes comme les bactéries et les virus, qui sont présents dans leur environnement. Ces maladies sont souvent contagieuses et peuvent se transmettre d’un chien à l’autre. Dans d’autres cas, les urines d’animaux vecteurs, c’est-à-dire réservoirs, comme les rats ou les souris, peuvent les contaminer lors de promenades ou de baignades. Enfin, certains virus, comme celui de la parvovirose, résistent très longtemps dans les sols et l’environnement des chiens et provoquent des gastro entérites graves.

Certaines maladies sont mortelles pour les chiens, et même, pour la leptospirose ou la rage, transmissibles à l’homme : ce sont des zoonoses. Elles font courir de sérieux risques à nos animaux de compagnie et, dans une moindre mesure, à leur entourage canin et humain. Des circonstances particulières (élevage, vie ou activités en collectivité) ou certains âges de la vie (premiers mois) les rendent plus vulnérables. Enfin, les risques liés aux voyages et à l’importation, légale ou non, d’animaux provenant de zones où la rage sévit, sont à considérer.

Heureusement, il est possible de protéger nos compagnons contre un certain nombre de maladies infectieuses graves, en particulier en les faisant vacciner.

Retenons que les vaccins sont sûrs et que la vaccination est un des grands succès de la médecine vétérinaire. Elle a permis de sauver, depuis plus d’un demi-siècle, la vie d’un grand nombre d’animaux. A l’heure actuelle, et grâce notamment à la vaccination, certaines maladies sont devenues plus rares.

picto

Comment bien choisir son chien?

Les questions qu’il faut se poser avant d’adopter un chien ?

L’adoption d’un chien n’est pas une démarche que l’on entreprend à la légère : la décision d’accueillir un animal engage votre responsabilité affective, mais aussi financière.

Ai-je le temps ?

Un chien demande une certaine disponibilité de son propriétaire, au minimum pour le nourrir, le sortir pour ses besoins physiologiques et son exercice quotidien, mais aussi pour s’en occuper (éducation) et jouer avec lui, parfois enfin pour le soigner s’il est malade.

Votre emploi du temps est-il compatible avec la présence d’un chien ? Avez-vous des horaires réguliers qui vous laisseront assez de loisir pour bien vous en occuper, ou au contraire avez-vous un emploi du temps chaotique, avec de fréquents et lointains déplacements ? Dans ce dernier cas, une personne de votre foyer ou de votre entourage peut-elle prendre le relai en votre absence ?

Ai-je l’espace?

Un chien a avant tout besoin de voir des lieux différents, de sentir des odeurs variées et inhabituelles, de croiser des congénères, choses qu’il ne peut faire s’il n’est pas sorti plusieurs fois par jour dans des lieux de promenade multiples.

Même s’il dispose d’un grand jardin, un chien n’aura pas forcément son compte d’odeurs, de rencontres nouvelles ou de découvertes, et pourra s’ennuyer. Bien entendu, si vous ne disposez que d’un petit logement, et habitez en zone urbaine, privilégiez des races qui s’en satisferont, de petite taille, et plutôt placides.

Ai-je les moyens ?

Dans ce domaine également, mieux vaut savoir où l’on met les « pattes » !

À l’achat, tout dépendra si vous optez pour un chien pure race, avec papiers officiels (pedigree), pour un animal acheté à un particulier, ou pour un malheureux adopté dans un refuge (il vous en coûtera quand même une participation minimale, notamment si le chien est déjà identifié, vacciné et éventuellement stérilisé). Pour un chien de race commune, le coût pourra varier de 200 à 500 euros, une race à la mode pourra atteindre 700 à 900 euros, et s’il s’agit d’une race rare, jusqu’à 2000 euros !

Pour le nid douillet de votre chien, prévoir un panier (30 euros), pour les promenades une laisse et un collier (30 euros), des jouets, une gamelle et un bol pour la boisson.

Il faudra envisager le poste alimentaire : le budget peut être très variable, fonction de la taille de l’animal, de sa période de vie (besoins accrus en période de croissance, de gestation ou d’allaitement), et du type d’alimentation choisi (sèche, humide ou ménagère).

Prenons un chien d’une dizaine de kg, que l’on va nourrir avec des croquettes Premium : le poste alimentaire vous coûtera autour de 150 à 200 euros pour une année.

Les frais vétérinaires : votre chien a besoin d’au moins une visite annuelle chez le vétérinaire pour vaccinations (80 à 100 euros), vermifugation (7 euros tous les mois jusque 6 mois, puis 4 fois par an), lutte contre les parasites externes (puces, tiques) (environ 30 euros par trimestre, à renouveler), examens de routine, stérilisation (100 euros pour un mâle, 300 à 400 euros pour une femelle). Parfois aussi, il peut tomber malade, et même souffrir d’affections chroniques qui réclameront une surveillance à vie et un traitement long et coûteux. Dans ce cas, les assurances santé peuvent s’avérer intéressantes.

Enfin, selon la race de votre chien, un toilettage régulier sera peut-être indispensable.

Dog-sitting

Cette question doit aussi être envisagée avant l’achat du chien, car il n’est pas toujours possible d’emmener son animal partout ; certains hôtels, gîtes n’acceptent pas les animaux, les voyages à l’étranger avec un chien sont parfois compliqués (quarantaine, démarches longues et à prévoir bien en amont). Une solution de garde doit donc être réfléchie avant même l’adoption : famille, amis proches, garde chez des particuliers, en chenil etc…, pour lesquelles il vous coûtera en moyenne 10 euros par jour.

picto

Les prédispositions raciales

Certaines races de chiens et de chats développent plus volontiers une maladie donnée et certaines maladies sont même spécifiques à une race. C’est ce qu’on appelle les prédispositions raciales.

picto

La Césarienne des bovins

Chez la vache, la césarienne est l'opération chirurgicale qui consiste à faire naître un veau autrement que par le passage par les voies naturelles de sa mère.

picto

Ration du cheval d’endurance

Le cheval d’endurance est un véritable athlète qui doit être capable de participer à des épreuves longues parfois de 160 km ou 200 km. Pour arriver à de telles performances, il doit recevoir une alimentation adaptée et spécialement étudiée pour son type d’épreuve.

picto

L’hygiène des yeux du chien et du chat

Les yeux sont des organes fragiles et très sensibles qui seront facilement irrités si on ne les entretient pas régulièrement.

picto

LES POUX DES BOVINS

A chaque saison ses parasites : au pâturage, les bovins subissent le harcèlement des mouches, les piqûres des culicoïdes et des taons, les morsures des tiques et sont exposés aux maladies transmises par ces vecteurs. La saison froide est, elle, propice au développement de la teigne, de la gale et des poux.

picto

Les bienfaits de la douche

La douche est généralement bien appréciée des chevaux et, outre ses vertus hygiéniques et rafraîchissantes, elle est bénéfique à plus d’un titre et peut même servir à lutter contre les insectes ! Encore faut-il la pratiquer dans les règles.

picto

Que faire de son chien pendant les vacances ?

L’approche de la saison estivale est source de questionnement pour les propriétaires de chiens qui se demandent souvent que faire de leur animal pendant les vacances. Différentes solutions existent et le choix doit être raisonné au cas par cas.

picto

Les phobies

Affections comportementales gênantes pour le cheval comme pour le cavalier, les phobies sont relativement fréquentes chez le cheval. Leur gestion passe par une désensibilisation vis-à-vis du stimulus anxiogène pour l’animal.

picto

Le coup de chaleur

Un danger particulier guette nos chiens, et dans une moindre mesure nos chats, à la saison estivale : le coup de chaleur. Il survient lorsque l’animal n’arrive plus à évacuer la chaleur. Sa température interne augmente fortement et, sans intervention, il risque la mort. Les mesures de prévention sont donc à connaître.

picto

Travaux d’été – vos stabulations sont vides, profitez-en !

Les étables se vident, c'est un peu plus calme sur le plan de l'affouragement, les cultures dérobées sont ensilées, les maïs attendent la chaleur, les génisses se préparent doucement à vêler, vous disposez peut être d'un peu de temps pour réfléchir à l'année écoulée et réaliser les petits travaux qui, sur le plan sanitaire, peuvent faire la différence.

picto

Le panaris interdigité chez les bovins

En élevage bovin, les boiteries constituent un motif de consultation ou de demande de conseil de plus en plu fréquent. Dans la grande majorité des cas, l’origine de la boiterie provient du pied. La peau située entre les onglons, dépourvue de poils, est particulièrement exposée aux traumatismes. « L’espace interdigité » peut ainsi être le siège de 3 maladies infectieuses aux noms pouvant porter à confusion mais pourtant bien distinctes: le panaris ou phlegmon interdigité, la dermatite interdigitée ou fourchet, et la dermatite digitée encore appelée maladie de Mortellaro.

picto

Mon chat s’est empoisonné

Les sources d’empoisonnement sont malheureusement nombreuses pour nos animaux de compagnie : plantes toxiques, produits ménagers, aliments… Et le chat, même si son appétit est assez sélectif et qu’il est d’un naturel méfiant, est aussi très curieux et susceptible d’ingérer divers poisons.

picto

Les tendinites

Parmi les affections locomotrices susceptibles d’affecter le cheval, les tendinites sont parmi les plus fréquentes. Les chevaux de sport y sont particulièrement prédisposés.

picto

Prévenir et guérir le « gros nombril » du veau

Les maladies du nombril sont courantes chez le veau. Mal soignées, elles engendrent très souvent un retard de croissance et, dans le pire des cas, la mort de l’animal.
Pour cette raison, l’état du nombril est systématiquement vérifié par les négociants qui achètent des veaux.

picto

Risques médicaux chez le cheval d’endurance

L’endurance est une discipline en plein essor et le nombre d’épreuves organisées en France a considérablement augmenté ces dernières années. Ce sport exigeant n’est pas sans risque pour la santé des chevaux et il nécessite une bonne préparation.

picto

La vaccination du chat

La vaccination permet à l'organisme de résister à une agression virale ou bactérienne. A ce titre, elle fait partie des moyens préventifs qui doivent être mis en œuvre sur des organismes bien portants, avant toute contagion. C'est une sorte d'assurance contre un certain nombre de maladies. Il faut donc y songer lorsque, paradoxalement, tout va bien !

picto

Parasitisme des bovins au pâturage

Au pré, les bovins sont exposés à de nombreux parasites internes susceptibles de provoquer des lésions des organes et des troubles fonctionnels. Deux strongles sont particulièrement fréquents et pathogènes: Ostertagia localisé dans la caillette et Dictyocaulus responsable de la bronchite vermineuse. Trois parasites appartenant à la famille des trématodes : les grande et petite douves du foie, ainsi que le paramphistome, ont également un impact non négligeable sur la santé et les productions des animaux. À des fins de diagnostic ou pour contrôler la pertinence des traitements et des mesures de lutte antiparasitaire, le vétérinaire peut proposer des analyses ciblées, souvent réalisables à la clinique.

picto

Gérer les aboiements intempestifs

Les aboiements font partie du répertoire comportemental normal du chien. Cependant, quand ils deviennent trop fréquents ou surviennent à mauvais escient, ils peuvent constituer une nuisance sonore pour le maître et son entourage. Ils peuvent aussi être révélateurs d’un trouble comportemental.

picto

La castration

La castration est un acte vétérinaire qui consiste à supprimer, temporairement ou définitivement, les capacités reproductrices d’un cheval mâle. Plusieurs techniques, chimiques ou chirurgicales, sont envisageables.

picto

Le syndrome de Harper

La maladie de Harper ou tout simplement Harper est une affection locomotrice mal connue. Elle se caractérise par une hyper flexion involontaire d’un ou des deux postérieurs, le cheval les levant exagérément haut.

picto

Favoriser la cohabitation chat-bébé

Les propriétaires de chats sont souvent angoissés quand une naissance s’annonce à l’idée de la réaction de leur chat. Pourtant, sous réserve de respecter un minimum de consignes, tout se passe généralement bien.

picto

Les boiteries des bovins

Motif fréquent de visite du vétérinaire et troisième cause de réforme après les troubles de la reproduction et les mammites, les boiteries des bovins sont pénalisantes pour l’économie des exploitations, en particulier celle des élevages laitiers modernes et performants ou dans un contexte de production intensive.
Les traiter tôt et bien est indispensable ! Mais déjà faut-il savoir les reconnaître pour éviter les traitements inutiles, en particulier le recours aux antibiotiques !

picto

Votre technique d’administration des traitements intra-mammaires est-elle optimale ?

En élevage laitier, vous utilisez couramment des pommades à usage intra-mammaire pour le traitement local des mammites et le tarissement. Faciles, peu douloureux et banalisés, les traitements par voie intra-mammaire n’en demeurent pas moins risqués s’ils sont réalisés dans de mauvaises conditions d’hygiène. De plus, il faut prendre garde à ne pas endommager le canal du trayon.

picto

Les soins d’orthodontie pour chiens

La dentisterie vétérinaire est une discipline qui se développe et de nombreuses cliniques proposent aujourd’hui des soins dentaires pour les chiens et les chats. Les techniques de correction orthodontique se sont notamment développées chez les chiens et de nombreux soins dentaires sont aujourd’hui envisageables dans cette espèce.

picto

Les implants oculaires

Dans le domaine de l’ophtalmologie équine, les progrès sont constants et les techniques sont inspirées de celles qui sont en vigueur en médecine humaine. Une nouvelle méthode de traitement de l’uvéite récurrente équine consiste ainsi en un implant chirurgical de cyclosporine A.

picto

Animaux et appareils électroniques ne font pas bon ménage

Une étude* récente le révèle : les chiens sont parmi les premiers destructeurs d’appareils électroniques, smartphone et ordinateur en tête ! A l’inverse, ces destructions peuvent ne pas rester sans conséquences chez l’animal.

picto

Le Paramphistome

A l’origine surtout décrite dans le centre de la France, en Bourgogne notamment dont le berceau charolais, la paramphistomose semble toucher de plus en plus d’élevages. Il s’agit d’une maladie due à l’infestation des bovins par un petit parasite de forme conique Calicophoron daubneyi, de la même famille - les trématodes- que la grande douve dont le cycle est très comparable. Il fait intervenir le même hôte intermédiaire, la limnée tronquée, mollusque amphibie inféodée aux zones humides.

picto

Choisir la bonne couverture

En hiver, le port de la couverture chez le cheval ne doit pas être systématique mais raisonné (voir la fiche : Faut-il couvrir son cheval en hiver). Une fois sa mise en place décidée, il reste à choisir la couverture la plus appropriée à la situation et à l’animal.

picto

L’examen clinique du veau malade : Un moment clé pour réussir son traitement

Avant de décider de l’attitude à adopter pour le traiter, réaliser consciencieusement l’examen clinique complet du veau malade est fondamental. Cette étape permet à l’éleveur de juger de la gravité de l’état de l’animal et de l’urgence – ou pas – à intervenir. C’est aussi grâce à cet examen qu’il est possible de décider s’il est nécessaire de faire venir le vétérinaire.

picto

L’équitation éthologique

Très à la mode depuis quelques années, l’équitation éthologique se substitue de plus en plus souvent à l’équitation traditionnelle.

picto

La castration : Une solution face aux troubles du comportement canin ?

On entend souvent dire face à un chien mâle difficile que la castration résoudra le problème. Idée reçue ou vérité ?

picto

Santé et environnement : Les systèmes d’abreuvement des bovins au pâturage

Au pâturage, l’abreuvement direct des bovins dans les points d’eau naturel, quand ils existent, est la solution la plus simple, mais certainement pas la plus sûre. Elle comporte en effet de nombreux risques sanitaires et environnementaux. Plusieurs solutions existent toutefois pour en améliorer la gestion.

picto

Alimentation et vieillissement

En France, la proportion d’animaux âgés ne cesse d’augmenter grâce aux progrès médicaux et aux attentions renforcées dont font l’objet nos compagnons. Corolaire de cette évolution démographique, les fabricants d’aliments ont développé des formules spécialement adaptées à cette catégorie d’animaux.

picto

Les chevaux miniatures

Souvent confondus avec des poneys, les chevaux miniatures sont des équidés à part entière qui diffèrent des chevaux par la taille mais pas seulement. Il existe plusieurs races de chevaux miniatures, chacune possédant son propre stud-book.

picto

Le ténia du porc

Avec Tenia saginata transmis par la consommation de viande bovine, Tenia solium est l’un des deux vers solitaires pouvant infester l’Homme. Celui-ci se contamine en ingérant de la viande de porc crue ou insuffisamment cuite. Dans ce cas, il devient l’hôte définitif du parasite. Mais il peut également jouer le rôle d’hôte intermédiaire dans le cycle parasitaire. Il héberge alors les formes larvaires de Tenia solium.

picto

Les bienfaits de la douche

La douche est généralement bien appréciée des chevaux et, outre ses vertus hygiéniques et rafraîchissantes, elle est bénéfique à plus d’un titre et peut même servir à lutter contre les insectes ! Encore faut-il la pratiquer dans les règles.

picto

Prévenir les maladies transmissibles à l’Homme

Le chien et le chat peuvent être les vecteurs de maladies pour l’Homme. Ces maladies transmissibles de l’animal à l’Homme sont appelées zoonoses. Heureusement, elles sont rares et faciles à prévenir par de simples mesures d’hygiène.

picto

La kératoconjonctivite infectieuse des bovins



Les mouches, de retour en nombre avec les beaux jours, sont à l’origine de la transmission de la kératoconjonctivite infectieuse due aux bactéries Moraxella bovis, ou « KCIB ». Chez les bovins, la KCIB est la maladie des yeux la plus courante.

picto

Aidez-le à lutter contre les parasites estivaux

En été, le cheval (tout comme son cavalier !) est fréquemment importuné par divers parasites, insectes volants surtout. Outre les répercussions possibles sur son comportement, certains insectes sont des vecteurs de maladies. D’autres peuvent avoir une action directe en colonisant des plaies par exemple.

La lutte doit donc s’organiser !

picto

La cysticercose des bovins : une zoonose alimentaire

Le même parasite, Tenia saginata, en fonction de son stade de développement (larve ou adulte) est responsable d’une zoonose qu’on appelle « cysticercose » chez les bovins et « teniasis » chez l’homme. Il s’agit donc de la même maladie, sous deux formes complémentaires. C’est la principale maladie parasitaire d’origine alimentaire rencontrée en France.

picto

Voyager avec son animal de compagnie

Voyager avec son animal, ça ne s’improvise pas !

picto

Le coup de chaleur

Le coup de chaleur est une affection systémique qui peut survenir dans différentes situations et est potentiellement mortelle. Sa reconnaissance et sa prise en charge rapide sont donc primordiales.

picto

Les règles de l’alimentation du chat

Pour être en bonne santé, un chat doit recevoir une alimentation adaptée en quantité et en qualité. Sa nutrition doit respecter un certain nombre de règles qu’il faut connaître.

picto

La maladie de mortellaro

Initialement décrite il y a 40 ans en Italie puis un peu plus tard en France, la dermatite digitée est la plus problématique des maladies des pieds des bovins. Initialement, elle sévissait surtout en élevage laitier mais l’élevage allaitant n’est plus épargné.

Il s’agit d’une maladie contagieuse et infectieuse mais il reste des doutes sur le ou plutôt les microbes responsables. Il s’agit d’une association de malfaiteurs : des bactéries qu’on retrouve aussi dans les lésions du fourchet, avec des Tréponèmes.

picto

Gérer le parasitisme des bovins au pâturage en tenant compte des enjeux écologiques

Certains antiparasitaires sont éliminés dans les bouses en conservant leurs propriétés insecticides ; ils peuvent affecter la faune non cible (FNC) dont les insectes coprophages (bousiers notamment) et perturber le fonctionnement de l’écosystème de la prairie. Depuis une vingtaine d’année, les dossiers d’autorisation de mise sur le marché des médicaments vétérinaires doivent comporter une étude de leur impact sur la FNC, afin de préserver la biodiversité et éviter la contamination de l’environnement. Ainsi, des précautions d’emploi spécifiques sont maintenant indiquées dans le résumé des caractéristiques du produit et peuvent être rappelées aux éleveurs. On trouve des mentions telles que « dangereux ou toxique pour les poissons, les organismes aquatiques, les insectes bousiers ; ne pas contaminer les cours d’eau avec le produit ou leur conditionnement vide ; interdire l’accès direct à des étangs, cours d’eau et fossés des bovins traités pendant 14j… »

picto

L’hydrothérapie

L’eau est un allié précieux pour la santé des chevaux et peut être utilisée pour traiter ou prévenir l’apparition de maladies. Son utilisation entre dans le cadre de ce qu’on appelle l’hydrothérapie.

picto

Le syndrome de Cushing

Affection endocrinienne assez répandue chez le chien âgé, le syndrome de Cushing est lié à une élévation du taux de glucocorticoïdes endogènes, c’est-à-dire fabriqués par l’organisme, ou exogènes, apportés, par exemple, par un traitement médicamenteux prolongé avec des corticoïdes. Les manifestations cliniques sont surtout d’ordre cutané.

picto

Quels sont les dangers de la neige pour le chien ?

Quoi de plus amusant pour un chien que de batifoler dans la neige en hiver ? Mais ces jeux en apparence innocents peuvent se révéler dangereux si quelques précautions ne sont pas prises.

picto

Le transport

Le transport est toujours une étape délicate pour un cheval. Pourtant, les équidés sont de plus en plus nombreux à voyager, que ce soit pour des raisons de reproduction, de compétition ou de santé. Quelques conseils sont utiles à connaître pour assurer le bon déroulement du transport.

picto

Gérer la période hivernale

L’hiver est une période parfois délicate pour nos animaux de compagnie qui ne sont pas tous égaux devant le froid. Quelques astuces sont utiles à connaître pour les aider à passer au mieux cette période.

picto

Faut-il vraiment couvrir son cheval en hiver ?

Il ne nous viendrait pas à l’idée de sortir sans manteau en plein hiver mais est-ce la même chose pour nos équidés ? Le port de la couverture est en réalité à raisonner et ne s’impose pas obligatoirement en cas de baisse de températures.

picto

Manteau : un accessoire utile ou esthétique ?

En hiver, nombreux sont les propriétaires qui imposent à leur compagnon le port d’un manteau. Cet accessoire est même le cadeau de Noël numéro 1 pour les animaux de compagnie en Angleterre ! Au-delà de l’esthétique, le manteau est-il utile ?

picto

Les tendinites

Parmi les affections locomotrices susceptibles d’affecter le cheval, les tendinites sont parmi les plus fréquentes. Les chevaux de sport y sont particulièrement prédisposés.

picto

Quelles questions se poser avant d'utiliser un antibiotique ?

Les résistances bactériennes aux antibiotiques sont un problème majeur de santé animale et de santé publique. Chacun doit se montrer vigilant au moment d’utiliser un antibiotique. Quelques questions simples vous permettront, sans bouleverser vos habitudes, de limiter très fortement le risque de contribuer à faire émerger des résistances.

picto

Gériatrie canine

Avec la médicalisation croissante des animaux de compagnie, l’espérance de vie des chiens a augmentée et la gériatrie canine est devenue une discipline vétérinaire à part entière. Les animaux âgés ont en effet besoin d’une surveillance médicale renforcée et de soins adaptés.

picto

Comprendre la relation entre parasitisme et immunité

Les mécanismes qui régissent l’immunité font intervenir de nombreuses cellules et sont encore incomplètement élucidés. Ils permettent de se défendre contre différents agresseurs : prions, virus, bactéries, protozoaires, champignons microscopiques, parasites… Ces derniers ont développé, au cours du temps, des stratégies complexes pour survivre et se multiplier à l’intérieur voire à l’extérieur de leurs hôtes qui leur offrent gite et couvert. In fine, c’est un véritable équilibre dynamique mais fragile qui s‘établit entre le pouvoir pathogène des intrus et le système immunitaire de l’hôte dont le rôle est de limiter la prolifération des parasites, voire de les éliminer.

picto

Mon chien aboie

Les aboiements intempestifs d’un chien sont souvent mal vécus par les propriétaires…et par l’entourage ! Il faut distinguer deux cas : les aboiements pathologiques et ceux qui constituent juste d’une réponse réactionnelle normale du chien.

picto

Les phobies



Affections comportementales gênantes pour le cheval comme pour le cavalier, les phobies sont relativement fréquentes chez le cheval. Leur gestion passe par une désensibilisation vis-à-vis du stimulus anxiogène pour l’animal.

picto

La maladie naviculaire

La maladie naviculaire est une cause majeure de boiterie antérieure chez les chevaux de sport et de loisir. Bien qu’elle soit très étudiée, son origine reste assez floue. Le traitement médical est possible et doit toujours être associé à une gestion raisonnée de l’activité chez le cheval atteint.

picto

Le développement comportemental du chiot

C’est prouvé, les conditions de développement d’un chiot influencent son comportement à l’âge adulte. Entre 3 et 12 semaines, le jeune animal acquiert un certain nombre de connaissances sensorielles qui lui permettront, plus tard, de faire face à toutes sortes de situation. Cette période sensible doit être mise à profit par l’éleveur afin de produire un chien adaptable.

picto

Gériatrie équine

Comme nos chiens et nos chats, les chevaux bénéficient d’une médicalisation accrue qui s’est accompagnée ces dernières années d’un allongement de leur espérance de vie. Pour gérer au mieux cette population vieillissante, la médecine vétérinaire s’est adaptée et a développé la gériatrie équine pour prendre en charge ces chevaux retraités.

picto

La myosite d’effort

La myosite d’effort, appelée aussi rhabdomyolyse, coup de sang ou encore « maladie du lundi », est une affection musculaire relativement fréquente. Elle survient généralement après un effort intense qui, lui-même, suit un temps de repos.

picto

Les particularités médicales des ânes



Même s’il appartient à la même famille, celle des équidés, l’âne n’est pas un cheval en miniature avec de grandes oreilles et il présente des caractéristiques bien à lui. Ces particularités s’expriment notamment au niveau de sa santé.

picto

Les dangers de l’hiver pour la santé équine

L’hiver est une saison à risque pour la santé des chevaux. Elle est particulièrement propice aux affections respiratoires mais pas seulement. Risques traumatiques et problèmes dermatologiques font aussi partis des désagréments potentiels.

picto

La fourbure

La fourbure est une affection du pied du cheval, d’origine systémique, qui se traduit par des troubles locomoteurs de type boiterie, parfois marqués. Dans la gestion de cette maladie, la prévention est primordiale.

picto

Juments pisseuses : un syndrome à décrypter

L’appellation « jument pisseuse » est souvent utilisée pour désigner une jument présentant des troubles comportementaux, locomoteurs ou digestifs divers du type défense à la jambe du cavalier, boiteries, coliques, agressivité…
Les cavaliers sont souvent démunis face à ce type de manifestations et il s’agit d’abord d’en cerner la cause précise.

picto

Comment réagir face à une alopécie ?

Un cheval qui perd ses poils, de façon localisée ou généralisée, c’est toujours inquiétant pour son propriétaire. La conduite à tenir dépend de l’origine de l’alopécie. La cause d’un tel phénomène est donc ce qu’il faut chercher en premier.

picto

Allergies saisonnières : y sont-ils sujets ?

Au printemps, la saison des pollens bat son plein et nombreuses sont les personnes à réagir parfois violemment à ces allergènes. Qu’en est-il de nos chiens et chats ?
Globalement, les allergies saisonnières aux pollens restent rares chez eux même si on note une exception pour les pollens de graminées.

picto

Epillet : un problème estival

Motif de consultation fréquent des vétérinaires dès l’arrivée des beaux jours, les épillets sont responsables de problèmes plus ou moins sérieux chez le chien. Corps étranger végétal tout à fait commun, l’épillet provoque des troubles différents selon sa voie d’entrée (oreilles, bouches, pieds…). Il est important de connaître cet « agent pathogène végétal » pour réagir au plus vite si le problème se pose.

picto

Aidez-le à lutter contre les parasites estivaux

En été, le cheval (tout comme son cavalier !) est fréquemment importuné par divers parasites, insectes volants surtout. Outre les répercussions possibles sur son comportement, certains insectes sont des vecteurs de maladies. D’autres peuvent avoir une action directe en colonisant des plaies par exemple.
La lutte doit donc s’organiser !

picto

La dermatite atopique canine ou DAC

La dermatite atopique canine (DAC) ou plus simplement atopie est une des principales affections cutanées d’origine allergique chez le chien. Les connaissances sur la maladie et son traitement ont beaucoup évolué ces dernières années même si des inconnues persistent.

picto

L’épilepsie du chien

L’épilepsie essentielle du chien, ou épilepsie idiopathique, est une maladie nerveuse qui provoque des crises de convulsions régulières. C’est une maladie impressionnante, qui apparaît dès le jeune âge, mais qui peut être traitée.

picto

Les vaccinations du cheval

Le cheval est sensible à différentes maladies infectieuses propres à son espèce, dont la gravité est plus ou moins importante. La vaccination constitue le meilleur moyen de prévention, quand le vaccin existe pour la maladie.
La vaccination peut être un acte volontaire de la part du propriétaire, mais, dans certaines circonstances (participation à des épreuves….) elle devient obligatoire et réglementée.

picto

Mon compagnon a une plaie ! Que faire ?

Quelle qu’en soit la cause, une plaie doit toujours être prise très au sérieux, donc évaluée et pansée rapidement par un vétérinaire. S’il n’est pas possible d’en consulter un immédiatement, apprenez à prodiguer les premiers soins sans erreurs.

picto

La Vaccination du chien

La vaccination permet à l'organisme de résister à une agression virale ou bactérienne. A ce titre, elle fait partie des moyens préventifs qui doivent être mis en œuvre sur des organismes bien portants, avant toute contagion. C'est une sorte d'assurance contre un certain nombre de maladies. Il faut donc y songer lorsque, paradoxalement, tout va bien !

picto

La teigne ou dermatophytose du cheval

La teigne une maladie cutanée très fréquente et contagieuse chez le cheval. Il s’agit d’une mycose : une maladie provoquée par un champignon.

picto

La maladie naviculaire

La maladie naviculaire du cheval désigne une boiterie chronique des membres antérieurs, dont l’origine est une affection de l’os naviculaire. C’est une cause fréquente de boiterie chez le cheval de sport.

picto

L'essentiel à connaître sur... le Lapin nain

C’est plus qu’un animal de compagnie, c’est une attendrissante boule de poils ! Né du croisement entre la race polonaise et des races anglaises de petite taille, le lapin nain est la forme naine du lapin domestiqué depuis plus de 1000 ans.

picto

Les consignes de base pour l’entretien de votre chien

Mémo des grandes étapes indispensables pour assurer la bonne santé de votre chien.

picto

L’hygiène des yeux du chat et du chien

Les yeux sont des organes fragiles et très sensibles qui seront facilement irrités si on ne les entretient pas régulièrement.