Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto
Nos conseils santé
Vous êtes ici : Accueil > Conseil santé > L’hydrothérapie
Imprimer En savoir plus
chezmonveto
picto

L’hydrothérapie

L’eau est un allié précieux pour la santé des chevaux et peut être utilisée pour traiter ou prévenir l’apparition de maladies. Son utilisation entre dans le cadre de ce qu’on appelle l’hydrothérapie.

 

 

Depuis quand l’hydrothérapie est-elle utilisée pour les chevaux ?

Les centres de remise en forme pour chevaux utilisant l’hydrothérapie se développent en France depuis une quinzaine d’années. Réservée initialement aux chevaux de sport et de course, l’hydrothérapie peut être aujourd’hui utilisée pour tous les équidés.

 

 

Y a-t-il différents types d’hydrothérapie ?

Oui et ils diffèrent d’abord par la nature de l’eau utilisée : eau douce ou eau de mer.

Hydrothérapie est le terme général pour désigner le recours à l’eau dans une optique de soins ou de remise en forme.

Thalassothérapie s’emploie lui quand on utilise l’eau de mer et le climat marin. La thalassothérapie ne se pratique donc qu’en bord de mer. Balnéothérapie est un autre type d’hydrothérapie qui met à profit l’eau courante et exploite son effet de confort et de bien-être et ses propriétés de portance. Immersion en piscine, aspersion du cheval au jet d’eau, douches, en sont autant d’applications. Thermalisme est une discipline qui n’utilise que de l’eau de source et est pour l’instant réservée aux humains.

 

 

Quels sont les bienfaits de l’hydrothérapie ?

Il a été démontré que l’usage de l’eau a des propriétés bénéfiques sur le physique mais aussi sur le mental des chevaux. C’est pourquoi l’hydrothérapie est utilisée aujourd’hui pour la simple remise en forme des chevaux et non plus seulement pour la rééducation ou la convalescence.

 

 

Quelles sont les indications de l’hydrothérapie ?

On en distingue trois : rééducation, remise en forme et récupération (convalescence). L’hydrothérapie est ainsi très utilisée pour la convalescence suite à des problèmes d’ordre locomoteur comme une tendinite. Elle peut aussi être conseillée en prévention, pour le bien être mental et physique des chevaux athlètes par exemple. Le principe de base de l’hydrothérapie consiste à mettre le cheval en activité tout en limitant les contraintes qui pèsent sur ses articulations.

L’eau a également une action relaxante, à condition bien sûr que le cheval y soit habitué progressivement. L’eau devient alors une alliée intéressante pour lutter contre le stress, inhérent notamment aux compétitions. Elle peut aussi être utilisée dans le cadre d’une rééducation ciblée, chez les chevaux de tous âges.

Par ailleurs, la pression hydrostatique de l’eau exerce une sorte de massage naturel, particulièrement intéressant pour aider à la résorption des œdèmes par exemple.

A l’action naturelle de l’eau, on peut ajouter d’autres propriétés comme la chaleur, les mouvements, les massages…

 

 

Y a-t-il des contre-indications ?

Il en existe quelques-unes mais elles sont peu nombreuses. L’hydrothérapie est notamment déconseillée aux chevaux souffrant de maladies infectieuses ou de certaines affections cutanées comme les plaies ouvertes.