Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto
Nos conseils santé
Vous êtes ici : Accueil > Conseil santé > L’équitation éthologique
Imprimer En savoir plus
chezmonveto
picto

L’équitation éthologique

L’équitation éthologique

 

Très à la mode depuis quelques années, l’équitation éthologique se substitue de plus en plus souvent à l’équitation traditionnelle.

 

Qu’est-ce que l’éthologie ?

L’éthologie est une science, celle de l’étude des mœurs et du comportement individuel et social des animaux domestiques et sauvages, dans leur milieu naturel ou en captivité.

D’un autre côté, l’équitation désigne la conduite du cheval sous l’action de l’Homme.

Les deux termes associés se rapportent à un mouvement, soutenu par un gros effort marketing, qui désigne plutôt le dressage moderne de chevaux et ne peut se dissocier d’un glissement du statut d’animal utilitaire vers celui d’animal de compagnie.

Pour certains éthologues, il serait plus juste de parler de psychologie animale appliquée.

 

 

 

Quand est apparue l’équitation éthologique ?

L’arrivée du terme « éthologie » dans le milieu équestre en France date du début des années 80 mais cette discipline a connu son véritable essor au début des années 2000, avec l’arrivée de « chuchoteurs » américains sur le sol français.

 

 

En quoi consiste-t-elle ?

La version américaine de l’équitation éthologique, celle des fameux chuchoteurs révélée au grand public par le film à succès sorti en 1996, mise essentiellement sur le conditionnement.

Certains détracteurs évoquent une « robotisation » du cheval plutôt néfaste mais en réalité, si elle est bien appliquée, cette méthode a le mérite de replacer le bien-être de l’animal au centre des préoccupations et elle a surtout eu l’intérêt de revoir la relation au cheval. Ce dernier d’utilitaire tend davantage vers le statut d’animal de compagnie et les cavaliers se préoccupent aujourd’hui non seulement de sa santé mais aussi de son bien-être.

 

 

Quand est-elle utilisée en pratique ?

La mise en pratique des principes éthologiques dans l’équitation se raisonne à différents niveaux mais c’est sans doute au plan du débourrage qu’elle est la plus répandue.

Elle est également appliquée aux chevaux rétifs ou difficiles, qu’elle est censée remettre dans le droit chemin. Dans la majorité des cas, l’essentiel du travail s’effectue à pied, à côté du cheval et non en selle. Les méthodes mises en œuvre sont basées sur quelques grands principes : apprentissage dans la douceur, dans le plaisir, cheval coopératif et dresseur pédagogue, calme et patient.

Elles sont construites en opposition aux méthodes de débourrage ou de dressage des chevaux dites « traditionnelles », où la résistance des chevaux est parfois brisée violemment. Il faut cependant rappeler que de tous temps les dresseurs de chevaux dignes de ce nom ont recommandé la douceur.