Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto
Nos conseils santé
Vous êtes ici : Accueil > Conseil santé > La castration
Imprimer En savoir plus
chezmonveto
picto

La castration

La castration

 

La castration est un acte vétérinaire qui consiste à supprimer, temporairement ou définitivement, les capacités reproductrices d’un cheval mâle. Plusieurs techniques, chimiques ou chirurgicales, sont envisageables.

 

Quelles sont les indications de la castration ?

La castration est souvent mise en œuvre pour corriger le comportement agressif et indocile d’un cheval mâle lorsqu’il n’est pas destiné à la reproduction.

La castration est considérée comme une chirurgie de convenance mais il ne faut pas oublier qu’elle n’est pas dénuée de risques, comme toute intervention chirurgicale.

Outre son indication classique d’élimination du comportement mâle de l’animal, la castration peut être réalisée dans un but thérapeutique lors de tumeurs, d’orchite, de hernie scrotale ou certaines autres maladies.

 

A quel âge faut-il la réaliser ?

Elle peut être réalisée à tout âge car il n’a pas été montré de lien entre l’âge de la castration et le développement de complications ultérieures.

Toutefois, classiquement, la castration est réalisée vers l’âge d’un an, voire jusqu’à 2 ans ou 3 ans si on veut évaluer l’aptitude à la reproduction. Dans ce dernier cas, c’est le défaut d’aptitude à la reproduction qui peut motiver une castration.

 

En quoi consiste la castration chirurgicale ?

La castration chirurgicale peut être réalisée à la clinique vétérinaire ou directement chez le client, selon différentes techniques.

On distingue la castration sur cheval debout et sur cheval couché. Il existe aussi des techniques moins conventionnelles comme la castration par laparoscopie (coelioscopie). Elle peut être réalisée sur cheval debout sous sédation poussée ou sur cheval couchée sous anesthésie générale.

Les techniques sont choisies en fonction de l’âge du cheval, de sa docilité, de son gabarit, de l’environnement et du personnel disponible, de la durée de convalescence souhaitée, du budget disponible.

La surveillance du cheval est indispensable dans les jours qui suivent la castration. La reprise de l’activité se fera progressivement.

 

Quelles sont les complications possibles d’une castration chirurgicale ?

Les complications sont possibles, comme avec toute intervention chirurgicale, mais elles sont généralement bénignes et temporaires.

Les plus fréquentes sont les œdèmes (dans environ un quart des cas), les hémorragies, les infections, la hernie et l’éviscération. Des complications plus rares sont possibles : péritonite, adhérences…

Les complications peuvent également être d’ordre comportemental avec la persistance du comportement étalon (dans 20 à 30 % des cas).

 

Quelles sont les autres possibilités de castration ?

Pour une castration temporaire et réversible, le vétérinaire pourra préconiser des techniques de castration hormonale qui font appel à différentes molécules. Ce type de castration est appelé castration immunologique. 

 

Auteur : Dr Maud Lafon  

Rédigé le : 1/12/15

Source : Manuel Vétérinaire Merck – A. Giga, DG. Allen, GC Althouse, TR Ames